Construction

Escalier à limon central : qu’est-ce que c’est ?

escalier design

Quand on fait construire une maison à étage ou que l’on rénove une ancienne habitation, il est courant de devoir choisir un escalier. Soit, parce qu’il n’existe pas encore et qu’il faut un moyen pour accéder à l’étage supérieur, soit parce que celui d’origine est abîmé ou ne correspond pas aux goûts des nouveaux propriétaires. Est-ce que l’escalier à limon central sera votre choix ?

A quoi sert un limon dans un escalier.

Il faut d’abord préciser qu’un limon peut être décoratif, mais ce n’est pas le sujet de cet article. Un limon central est un élément structurel à plus d’un titre ; puisque c’est sur lui que vont reposer les marches, mais aussi la rampe et ses différents éléments (barreaux et balustres). On le comprend, le limon porte tout autant le poids des différents éléments qui composent l’escalier, que celui des personnes qui l’empruntent, plusieurs fois par jour. Il est aisément compréhensible que la conception d’un tel escalier ne doive rien au hasard et qu’il faille faire appel à un professionnel.

De bon conseil, le constructeur vous orientera sur le style de votre escalier. Un limon à la française implique que les marches soient encastrées à l’intérieur au contraire d’un limon à crémaillère. Dans ce deuxième cas, le limon fait l’objet d’une découpe pour que les marches posent sur les endroits qui ont été usinés. C’est notamment dans le cas d’un escalier à limon à crémaillère qu’un faux limon fait son apparition pour parfaire, esthétiquement, l’ensemble.

Quels matériaux pour un escalier à limon central ?

Pierre, bois ou encore métal peuvent être des matériaux utilisés pour une telle conception qui peut d’ailleurs se faire sur-mesure, en fonction de l’espace, mais aussi de la fantaisie que l’on souhaite donner. Un très bel escalier peut devenir l’atout visuel d’une pièce, sans perdre de sa praticité, de sa robustesse et de sa sécurité. Le constructeur tient alors compte des contraintes pour établir des schémas mathématiques, à l’aide d’un logiciel spécifique. Un escalier en effet fait l’objet d’une étude sérieuse pour ajuster la taille des girons (la longueur de marche) et de la contremarche selon l’inclinaison et les dimensions de la trémie.

La pierre trouve aussi bien sa place dans les maisons de campagne que dans des designs très contemporains. Le bois apporte un côté chaleureux. Pourtant l’un comme l’autre présentent des inconvénients, notamment en matière d’entretien. La pierre n’est pas très indiquée quand on a des animaux ou de jeunes enfants. Elle résiste peu aux taches sans l’application de produits spécifiques. Le bois, pour les mêmes raisons est plus fragile face à l’usure du temps et doit être régulièrement entretenu pour conserver toute sa beauté.

Les escaliers en métal tendent à gagner du terrain. Les créations de certains constructeurs sont de toute beauté car il est possible de les personnaliser facilement. Il n’est donc pas obligatoire d’avoir un intérieur indus pour se le permettre, tant ils parviennent à se fondre dans une multitude de décors.