Bricolage

Comment ramoner une cheminée ?

ramonage cheminée

Ramoner sa cheminée est une obligation légale. Ce ramonage doit se faire au moins deux fois par an. Si le propriétaire ne s’occupe pas de la faire ramoner, il s’expose à contravention de 3ème classe. De plus, en cas d’incendie, son assurance peut refuser de l’indemniser et de couvrir les frais.

À quelle période faut-il ramoner sa cheminée ?

Généralement, le premier ramonage se réalise au printemps lorsque les beaux jours arrivent et que le propriétaire n’aura plus besoin d’allumer sa cheminée. Il est vivement conseillé d’en effectuer un de nouveau avant d’allumer sa cheminée pour la première fois, c’est-à-dire entre octobre et décembre en fonction du climat de votre région. Certaines collectivités territoriales obligent également les propriétaires à effectuer un ramonage pendant la période de chauffage.

Pourquoi faut-il la faire ramoner ?

Tout d’abord, il s’agit d’une obligation légale. Cette dernière figure dans le règlement sanitaire de son département. Le nombre de ramonages à faire et les périodes peuvent varier en fonction de votre département. Il est donc important de se renseigner auprès de sa commune. De même, en fonction de votre installation, le nombre nécessaire de ramonages n’est pas le même. Pour un poêle à granulés, un seul est nécessaire tandis qu’il est vivement recommandé de ramoner au moins deux fois sa cheminée.

Le ramonage est un acte qui permet d’entretenir votre installation et de prolonger sa durée de vie. Les personnes qui possèdent une chaudière électrique doivent purger leurs radiateurs. Pour les propriétaires d’une cheminée, il s’agit de ramoner votre conduit de cheminée. De même, le ramonage permet de prévenir un dysfonctionnement qui peut avoir des conséquences dramatiques notamment un incendie ou une intoxication au monoxyde de carbone.

L’hiver, le conduit de cheminée va s’encrasser à cause de la combustion du bois et des fumées qui vont s’évacuer vers l’extérieur. Il faut observer sa cheminée après un hiver de combustion. On voit que le conduit est littéralement noir à cause de la cendre, de la sue et des poussières. Plus la cheminée est encrassée, plus il y a des risques d’avoir un incendie. Régulièrement, il faut donc penser à le nettoyer.

En ramonant sa cheminée, il est possible de faire des économies. Une cheminée propre consomme en moyenne 10% de bois en moins.

À qui faire appel et comment ?

Il est évidemment possible de ramoner sa cheminée soi-même, mais l’assurance peut émettre des réticences à indemniser au cas où un accident interviendrait. Il est plutôt conseillé de faire appel à un ramoneur professionnel certifié. Celui-ci possède le matériel nécessaire pour ramoner correctement la cheminée. De plus, il remettra un certificat de ramonage qui devra être présenté en cas de sinistre.

OBTENIR UN DEVIS POUR UN RAMONAGE
Gratuit & sans engagement, trouvez un artisan de confiance !
Rate this post