Jardinage

Qu’est-ce que le désherbage alternatif ?

désherbage alternatif

Le désherbage alternatif consiste à éliminer les mauvaises herbes (ou plantes adventices), à l’aide de méthodes plus douces et plus naturelles pour l’environnement. De ce fait, on n’utilise pas de produits chimiques, de désherbant ou autres produits phytosanitaires.

Quelles sont ces méthodes ?

Le désherbage manuel

La méthode la plus écologique est sans aucun doute le désherbage à la main. Une bonne paire de gants, un peu d’huile de coude et c’est parti ! On fera bien attention d’arracher la mauvaise herbe avec sa racine, on peut s’aider pour cela, d’un petit outil de jardinage, type binette ou griffe. Évidemment, on ne peut se limiter qu’à une terrasse, un carré de potager ou un petit massif fleuri, sinon cela devient un travail de Titan.

L’eau bouillante

Lorsqu’on fait cuire des pâtes, des pommes de terre ou du riz, on peut ébouillanter les adventices en versant l’eau de cuisson directement dessus. De plus, l’amidon contenu dans cette eau renforce l’efficacité du désherbage. À défaut d’une eau de cuisson, on peut effectuer la même opération avec une bouilloire. La mauvaise herbe ainsi traitée est éradiquée par l’éclatement des cellules de sa racine. En revanche, d’autres adventices la remplaceront certainement et il faudra renouveler l’opération.

Le vinaigre blanc

Qui n’a pas entendu parler des nombreuses utilisations du vinaigre blanc dans la maison ? Et bien, on peut aussi l’utiliser au jardin, en tant que désherbant naturel. Il suffit de mélanger à parts égales de l’eau (chaude de préférence) avec du vinaigre blanc dans un pulvérisateur, et le tour est joué. Il est recommandé de pulvériser le mélange quand il fait soleil pour activer au maximum le processus, mais surtout d’éviter les jolies plantes du jardin lors de l’application.

Le purin d’ortie

Pour les moins pressés, on peut laisser macérer des orties dans de l’eau, pendant 2 à 3 semaines, selon la température extérieure. Il suffit de pulvériser cette macération filtrée sur les plantes adventices, de préférence par beau temps et en évitant là aussi, d’atteindre les fleurs ornementales du jardin.

Le désherbage thermique

On peut utiliser un appareil de désherbage électrique ou à gaz, dont la flamme va provoquer un choc thermique sur la plante indésirable, et ainsi éclater ses cellules jusqu’à la racine, provoquant un dessèchement de la plante. Certaines adventices comme le pissenlit, sont plus résistantes et nécessiteront un deuxième passage.

Les méthodes de prévention

On peut éviter le désherbage fastidieux en traitant le problème des adventices en amont, à l’aide de paillages.

  • Le paillage organique qui peut être constitué de lin, de chanvre, d’écorces de pin ou de chêne, de tonte de pelouse, etc.
  • Le paillage minéral : galets, billes d’argile, ardoises.
  • La toile de paillage biodégradable pour les potagers, les vergers et autres vastes surfaces.

OBTENIR UN DEVIS PAYSAGISTE
Gratuit & sans engagement, trouvez un artisan de confiance !
Rate this post