Travaux

Comment savoir si mes combles sont aménageables ?

combles aménageables isolation

Quand on manque de place chez soi, il n’est pas toujours possible de déménager, voire de créer une extension. Par contre, ce qui l’est, c’est de profiter de ses combles, à condition que ces derniers soient dits aménageables. Comment en être sûr et surtout comment profiter dans les meilleures conditions de cet espace déjà existant ?

Quelles sont les obligations légales ?

Au regard de la loi qui doit ou pas la considérer comme une surface habitable, mais aussi pour pouvoir vraiment parler de nouvelle pièce de vie, il est important qu’au centre des combles, il y ait une hauteur d’au moins 1.80, soit de quoi pouvoir se tenir debout pour la majorité des français.

Si cette première condition est remplie, il faut ensuite voir la surface totale qui va être transformée. Si elle fait entre 5 et 20m², une simple déclaration préalable de travaux en mairie, au service urbanisme peut suffire. Cela est souvent obligatoire, car le fait de vouloir apporter de la luminosité ; et donc de transformer l’aspect extérieur de la maison ; sous-tend l’installation de fenêtres de toit.

Au-delà de 20m² (cette superficie passe à 40m² et plus, en cas de PLU), il faut déposer une demande de permis de construire. Cela sera d’autant plus le cas, si, pour gagner de précieux mètres supplémentaires, on envisage de gros travaux comme une surélévation de la toiture ou une modification de la charpente. Attention, si la surface totale dépasse les 170m², il est alors impératif de faire appel à un architecte. Certaines communes sont très pointilleuses sur les matériaux à utiliser, y compris pour les menuiseries.

Quand toutes ces formalités administratives sont réalisées, reste à faire de cette ou de ces nouvelles pièces des endroits agréables, d’où l’absolue nécessité de penser à l’isolation.

Comment isoler des combles aménageables ?

Les combles se situent par définition juste en-dessous de la toiture. Une très bonne nouvelle quand on envisage de faire des travaux car cela permet de revoir l’isolation qui peut être obsolète, de mauvaise qualité, voire tout à fait absente. Si l’on pense généralement aux pentes du toit, il ne faut pas sous-estimer l’importance de l’isolation des rampants ; c’est-à-dire des parties verticales, quelquefois basses des combles.

Il est préférable de ne pas opter pour des produits à souffler, car dans ce cas, il n’est plus possible, ensuite, de pouvoir accéder à ces espaces sous toiture. Plusieurs matériaux peuvent être choisis pour améliorer l’isolation et donc le confort thermique, tout en réduisant la facture énergétique comme la laine de roche ou de bois ou encore d’autres matériaux plus naturels, mais qui coûtent un peu plus chers, comme le chanvre ou encore la laine de coton.

Heureusement, notamment pour l’isolation de ses combles aménageables, il est possible de compter sur des aides de l’Etat, à condition de répondre à un certain niveau de ressources, le plus souvent mais aussi en passant par des professionnels RGE.

Avant de se lancer dans ce projet d’envergure, il est utile de vérifier en amont l’état de la toiture et l’étanchéité de cette dernière.

ESTIMATION & DEVIS POUR VOS TRAVAUX
Gratuit & sans engagement, trouvez un artisan de confiance !