Construction

Quelle est la mission de l’AMO BIM pour un maître d’ouvrage ?

assistant et maitre ouvrage

L’AMO BIM est l’acolyte parfait pour aider le maître d’ouvrage notamment dans les projets de construction. Quelles sont donc les missions d’un AMO BIM ? Explications.

Que signifie l’acronyme : AMO BIM ?

D’un côté, l’Assistant à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) désigne un acteur de la construction, dont la mission consiste à aider le maître d’ouvrage (MOA) à élaborer, à piloter et à concrétiser le projet suivant des objectifs que la MOA a traduit préalablement en exigences contractuelles dans un cahier des charges. De l’autre, le BIM est un outil selon le contexte : la modélisation des informations de la construction (Building Information Modeling) ; la gestion de ces informations (Building Information Management) » ; ou encore la maquette numérique BIM (Building Information Model). Alors, quel est le rôle de l’AMO BIM ?

 

Les responsabilités de l’assistance à maîtrise d’ouvrage BIM

L’assistance à maîtrise d’ouvrage BIM est un travail qui contribue à suivre pour son client la juste modélisation des données incluses dans les maquettes numériques selon le cahier des charges BIM. Ainsi, un AMO BIM accompagne le maître d’ouvrage dans la mise en place et le suivi de ses objectifs et usages BIM. Il prête main-forte à chaque étape du projet : en phase de programmation, phase  de conception, réalisation, jusqu’à la phase d’exploitation.

Par ailleurs, son savoir-faire lui permet d’intervenir sur tout type d’ouvrage, que cela soit sur des projets de logements, de bureaux, des ouvrages d’art ou encore des bâtiments dédiés à l’industrie. D’autre part, les projets peuvent être liés à une activité de construction, mais aussi de réhabilitation ou rénovation. Responsable de la bonne gestion des informations (du côté MOA), il travaille avec différents acteurs tels que le promoteur immobilier, le gestionnaire de patrimoine, un organisme public, etc. En pratique, l’AMO BIM assure quatre grandes tâches :

  • La définition des besoins de son client en matière de Data management pour un patrimoine immobilier. Cette définition donne naissance à des objectifs BIM
  • La réalisation de la charte BIM qui donne une stratégie et un socle commun en matière de BIM pour toute une organisation et la gestion de son patrimoine immobilier.
  • La rédaction d’un cahier des charges BIM
  • Le suivi opérationnel de la démarche BIM pour chaque projet.

Maintenant, nous allons voir plus en détail la mission d’AMO BIM pour un maître d’ouvrage ayant un projet de construction qui utilise la maquette numérique. Une MOA peut vouloir appliquer des processus BIM lors des différentes phases du cycle de vie d’un ouvrage : conception, construction, exploitation-maintenance, puis démolition.

 

La rédaction du cahier des charges BIM

Un expert en AMO BIM commence par analyser la situation en tenant compte des particularités du projet et des spécificités du patrimoine immobilier de son client. L’organisation du MOA peut être par exemple : une entreprise privée, une communauté de commune, ou une agence du service public. Par conséquent, il reste à l’écoute du client afin de noter tous ses besoins concernant le management et la modélisation des données de la construction. Cet audit permet par la suite d’établir le cahier des charges BIM et de définir avec précision les usages BIM nécessaire au projet de son client.

Grâce au rapport d’audit, l’assistance à maîtrise d’ouvrage dispose des informations nécessaires pour décrire dans le cahier des charges BIM :

  • Comment son client veut utiliser la maquette numérique pour atteindre ses objectifs BIM?
  • Quelles données, utiles à la MOA, les prestataires devront implémenter dans la maquette numérique du projet ?

Souvent, la rédaction du cahier des charges incombe à l’AMO BIM une fois que le maître d’ouvrage a exprimé ses attentes et sa vision par rapport à son projet et plus globalement sa stratégie de gestion patrimoniale. Ensuite, le BIM Manager (qui est du côté des prestataires comme les architectes et bureaux d’études d’ingénierie) commencera son intervention en rédigeant une convention BIM pour expliciter tous les processus de modélisation BIM.

 

La vérification des prestations de Building Information Modeling

Tout au long d’une opération sous démarche BIM, L’assistance à maîtrise d’ouvrage doit vérifier si ses prescriptions sont respectées. En conséquence, à chaque jalon de livraison de la maquette numérique, l’AMO BIM va faire une analyse de celle-ci. Cette analyse porte aussi bien sur la géométrie des objets paramétriques (objets BIM) que des données alphanumériques rattachées à ces objets. Par exemple, un AMO BIM pourra vérifier si l’information « résistance au feu » est bien présente pour chaque porte.

À la fin du chantier de construction, celui-ci va vérifier la conformité du DOE numérique : qui est un Dossier des Ouvrages Exécutés mis sous forme de maquette BIM. Ensuite cette maquette numérique de DOE pourra être utilisée pour configurer des logiciels de GMAO (Gestion Maintenance Assistée par ordinateur) de GTPAO (Gestion Technique Patrimoniale Assistée par ordinateur) ; ou encore de BOS (Building Operation System) qui est une toute nouvelle technologie.

Pour résumer, l’AMO BIM accompagne le maître d’ouvrage dans la définition des objectifs BIM, puis dans la rédaction de différents documents en rapport avec ces objectifs. Le contrôle qualité des livrables BIM figure également parmi ses responsabilités, tout comme l’analyse et la validation de la convention BIM. Enfin, Il peut aussi assister son client dans la conduite des expérimentations et doit être capable d’animer des ateliers d’acculturation sur le Building Information Modeling au sein d’une organisation.

ESTIMATION CONSTRUCTION DE MAISON
Gratuit & sans engagement, trouvez un constructeur de confiance !